Dai Ko Myo, le symbole de maître Usui

La pratique du Reiki offre de canaliser l’Énergie Universelle de Vie par une série d’exercices simples et accessibles.

Parmi celles-ci, l’utilisation de symboles aide le praticien à diriger l’énergie de différentes manières.

Depuis longtemps, le Symbole de Maître, que l’on apprend au troisième degré, est considéré comme le symbole le plus important de tous.

Il permet de se relier à la Source de l’énergie Reiki, et d’être ainsi plus juste dans son travail énergétique.

D’abord réservés aux maîtres Reiki, ce symbole fut rapidement donnés aux praticiens lors de stages de Reiki III, le 4ème degré devenant celui de la maîtrise.

L’occident découvre le Reiki


Aux états-Unis, le Reiki a été diffusé par madame Takata à partir de 1950.

Après l’avoir reçu au Japon, elle s’occupa de le répandre au USA.

Par la suite, le Reiki s’est propagé dans le monde entier, dans une forme modifiée par Takata Sensei.

Après son décès, les maîtres qu’elle a formé enseignaient le Reiki en trois degrés.

Le premier degré donnait accès à l’énergie Reiki. On recevait trois symboles au deuxième degré, le SHK, le CKR et le HSZSN. 

Au troisième degré, celui de la maîtrise, on recevait le symbole de maître Usui, le DKM.

Les origines du Dai Ko Myo


Le DKM était le symbole dédié à la connexion au plus haut plan spirituel, à la Source du Reiki, considéré comme indispensable pour initier dans le Reiki occidental.

Cependant, après plusieurs années de recherche au Japon, Frank Arjava Petter découvre une réalité bien différente.

Après avoir rencontré plusieurs maîtres Reiki provenant de l’école de MIkao Usui, dont Mme Koyama, présidente de l’organisation, et Fumio Ogawa, dont le père a été formé par Usui Sensei lui-même, Arajva découvre que le DKM n’existe pas dans les enseignements de Mikao Usui.

Il aurait donc été ajouté plus tard, en occident.

Seules deux lignées ont conservé les enseignements Reiki dans leur version d’origine.

Il s’agit de l’Usui Ryoho Gakkai, l’école fondée par Usui, et la lignée Jikiden Reiki, provenant d’Hayashi Sensei.

Cette dernière, transmettant un Reiki Traditionnel, non modifié depuis Hayashi, n’enseigne pas le symbole de maître Usui DKM.

Vidéo : Frank Arjava Petter parle du symbole de maître dans le Jikiden Reiki.

L’énergie du symbole de maître Usui


ILe DKM est utilisé comme point de repère pour notre conscience, permettant au praticien de se relier à la dimension sacrée, source de l’énergie Reiki.

Hiroshi Doi dit l’utiliser dans son système, le Gendai Reiki Ho, car « il génère un effet de résonance élevé avec la vibration sacrée et créé le lien avec la conscience universelle en apportant cette lumière à notre propre conscience. »

L’utilisation du symbole de maître permet à l’initié de se relier impeccablement à cette dimension énergétique élevée. c’est pourquoi, bien qu’il ne provienne pas de l’enseignement originel, il est d’une aide considérable sur le chemin Reiki.

Bien que ce symbole soit très utile à notre pratique du Reiki, d’après les lignées japonaises, il ne vient pas de Mikao Usui.

Dans ce cas, qui a ajouté ce symbole au travail d’Usui Sensei ?

L’Usui Reiki Ryoho Gakkai


Certaines informations a propos du DKM sont apportées par Hiroshi Doi.

Doi Sensei est membre de l’Usui Reiki Ryoho Gakkai, l’organisation fondée par Mikao Usui.

Dans une interview parue en 2014 dans Reiki News Magazine, il explique que le DKM n’existait pas à la Gakkai :

Cela m’a été confirmé par Koyama Sensei (la sixième présidente), Kondo Sensei (le septième président) et d’autres Shihan. Ils ont tous dit qu’ils n’avaient jamais entendu parler de ce symbole.” 

Hiroshi Doi, en plus d’être membre de la Gakkai, est le fondateur du Gendai Reiki Ho.

Sa lignée transmet le DKM, tout en précisant sa provenance.

Dans les enseignements du Gendai Reiki Ho, Hiroshi Doi explique que le DKM est un symbole créé par la conscience collective. L’esprit occidental ayant besoin de repères stricts, nous avons associé l’énergie de l’initiation à ce symbole.

Les apports de Mme Takata


Lorsqu’il a découvert cette information, William Lee Rand, s’est occupé de la répandre le plus largement possible.

William Lee Rand est l’auteur de nombreux livres, dont “La Quintessence du Reiki”, co-écrit avec Waltër Lubeck et F.A. Petter. Il est aussi le fondateur du Reiki Tibétain, du Holy Fire Reiki, et du Karuna Reiki.

D’après ses recherches, Madame Takata aurait formé 22 maîtres Reiki entre 1970 et 1980.

Or il semblerait qu’avant 1975, aucun des maîtres Reiki formés par Mme Takata n’auraient reçu le DKM, mais qu’à partir de 1975, ils l’auraient tous reçu.

William Lee Rand conclu donc que ce serait Madame Takata qui aurait ajouté ce symbole en 1975.

Vidéo : William Lee Rand explique l’origine du symbole de maître.

Cette information est aujourd’hui connue, et fait un consensus pour toutes les lignées Reiki. Tout semble montrer que le DKM serait apparu aux alentours de 1975, puisqu’il était transmis par des élèves de Madame Takata à partir de cette date.

Phyllis Lei Furumoto, petite fille de Madame Takata


Un complément d’information est donné par Phyllis Lei Furumoto, la petite fille de Takata Sensei.

Après le décès de celle-ci, elle est devenue la dirigeante de l’Alliance Reiki, une organisation regroupant les maîtres formés par Madame Takata.

dans cette vidéo diffusée par https://reiki-conciliation.org/, Phyllis Lei Furumoto explique comment le DKM a été ajouté au Reiki.

Vidéo : Phyllis Lei Furumoto à propos du symbole de maître Reiki Usui

D’après elle, des élèves de Madame Takata ont utilisé la phrase DKM, qui veut dire « Grande Claire Lumière », comme signe de reconnaissance entre maîtres Reiki. Puis ils ont transmis cet idéogramme japonais à la maîtrise, qui est devenu le symbole de maître.

La qualité de ce “nouveau” symbole ayant été reconnu par plusieurs lignées, il est utilisé comme point de repère pour se relier en conscience à la source du Reiki Usui.


Inscrivez-vous à notre newsletter


votre dose mensuelle d’énergie positive

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.