LE REIKI ET LA MÉDECINE

Lorsque l’on découvre le Reiki et ses nombreux bienfaits, Il arrive parfois que l’on pense pouvoir tout guérir par sa seule pratique. Et de se poser la question : puisque le Reiki agit directement à la source de nos problèmes, quelle est la place de la médecine traditionnelle dans tout cela ?

Il est alors bon de se rappeler que les pratiques énergétiques ne datent pas d’hier. Le magnétisme et autres approches énergétiques ont toujours été pratiqué, et chaque culture a eu ses propres méthodes « non conventionnelles ». Cependant, aucune d’entre elles n’a jamais permis de tout guérir.

Jusqu’à une période récente, les femmes avaient une chance sur cinq de mourir d’un accouchement, et une simple coupure pouvait facilement se transformer en gangrène, se terminant, au mieux par une amputation, au pire par un décès.

Aujourd’hui, mourir d’une maladie comme la grippe est devenue rare, et cela est facilement évitable. Grâce aux recherches rationnelles des scientifiques, il est possible de soigner des maux incurables jusqu’alors. En s’appliquant à traiter concrètement ce qu’il voit, c’est-à-dire le plan de la matière, le corps médical a permis une véritable évolution dans le domaine de la santé, quand les approches énergétiques étaient parfois insuffisantes.

ESPRIT OU MATIÈRE ?

Suffit-il pour autant de traiter uniquement le visible, le plan matériel, pour garantir le bien être de tout un chacun ?

Ce n’est pas l’avis des praticiens de Reiki, qui s’intéressent au plan subtil de l’énergie.

Considérant que tout est lié, et que les émotions, les pensées et le corps physique sont parcourus par un fluide vital, le « KI » en japonais, les praticiens de Reiki s’occupent d’harmoniser la structure énergétique du receveur. L’énergie vitale est plus difficile à percevoir et il est donc délicat d’en démontrer scientifiquement l’existence.

Malgré cela, la pratique du Reiki se répand dans le monde entier depuis une centaine d’année, à une vitesse vertigineuse. Les témoignages de mieux-être, de guérisons, parfois inespérées, suite à la pratique du Reiki se comptent désormais par centaine de milliers. Aujourd’hui, de plus en plus de personnes souhaitent accéder à cette méthode non conventionnelle.

Table de massage

L’APPROCHE ÉNERGÉTIQUE 

Du point de vue d’un praticien Reiki, les maladies ont souvent une origine sur le plan de l’énergie.

Une forte charge d’énergie non bénéfique, accumulée pendant un certain temps dans les corps subtils d’une personne, finit par se cristalliser dans la matière sous forme de maladie. Le praticien de Reiki cherche alors à comprendre ce que le « mal a dit » et quelles sont ses sources, qui peuvent être émotionelles, relationnelles ou autre. Il se chargera  également de nettoyer l’énergie négative présente dans le corps du malade. Mais le corps physique étant atteint, le travail sur le plan énergétique ne sera pas suffisant et il faudra également agir sur le plan matériel. Or c’est la médecine traditionnelle qui est la meilleure dans ce cas.

Par exemple : quelqu’un débordant de mépris et de colère accumule en lui-même une énergie négative pendant si longtemps que l’énergie se densifie sous la forme d’une tumeur. Il faudra alors un acte de chirurgie pour enlever cette tumeur. Le Reiki sera utile en complément, afin de détendre le malade, et de fournir à son corps l’énergie vitale nécessaire pour supporter les traitements médicaux. Un apport d’énergie de haute qualité permettra aux organes vitaux du sujet de fournir l’effort nécessaire pour retrouver une santé optimale et soutiendra ainsi l’action des médecins.

Une fois rétabli, si le sujet reprend ses mauvaises habitudes, retour à la case départ : une nouvelle maladie verra le jour, et peut être, cette fois-ci, la mort. Or, c’est à ce moment que la pratique du Reiki est particulièrement bénéfique : lui permettant de  développer une énergie de meilleure qualité, dès sa sortie d’hôpital, le Reiki permettra au sujet d’orienter sa vie vers plus d’harmonie et d’équilibre, qui forment le terreau d’une bonne santé.

Le Reiki et la médecine n’agissent pas sur les mêmes plans, et un acte médical est indispensable  lorsque l’énergie négative s’est cristallisée dans le corps physique.

ÉVOLUTION SPIRITUELLE ET APPROCHE SCIENTIFIQUE

Toutes ces considérations sur l’énergie sont, pour beaucoup, le résultat d’expériences individuelles, d’observations empiriques, et de compréhensions intuitives des choses : rien qui pourrait convaincre l’esprit rationnel des scientifiques. La recherche scientifique s’attache à séparer l’illusion de la réalité par une méthode qui a fait ses preuves. Et c’est justement ce qui manque à la pratique du Reiki.

Malheureusement, à force de s’attacher plus au plan subtil qu’au concret des choses, de nombreux praticiens de Reiki confondent Intuition et Illusion. Ils voient des signes partout, ne s’attachent à rien de réaliste, n’observent pas les résultats de leurs comportements de manière pragmatique, et passe à coté du magnifique potentiel du Reiki. Ayant perdu tout ancrage dans le réel, ils ne parviennent pas à vivre sur le plan matériel leurs inspirations spirituelles.

YINYANG medecine Reiki

Le but d’une pratique spirituelle est d’atteindre l’éveil de la conscience. S’éveiller, devenir conscient, c’est sortir de la torpeur sourde des croyances erronées et des comportements automatiques, et atteindre la Vrai Lumière : la Vérité, pure et immuable, cachée derrière l’épaisse fumée du monde de l’Illusion. C’est le véritable but du Reiki, et la santé n’est qu’une étape vers la pleine réalisation du grand Soi qu’est l’éveil spirituel.

Les praticiens de Reiki, tout comme les scientifiques, cherchent à séparer le faux du vrai, mais en explorant le plan subtil, plutôt que le plan concret. Et comme nous l’avons vu, chaque domaine est indispensable l’un à l’autre.

L’esprit sans le corps ne peut se réaliser, le corps qui nie sa part spirituelle fini par s’effondrer. C’est par le mariage, et non par l’affrontement, que nous pourrons accomplir notre mission, que nous soyons médecins ou énergéticiens : contribuer, avec efficacité, au mieux être de l’humanité.

Seule l’atteinte de cet objectif donnera la preuve du bien-fondé de nos pratiques respectives.

 

1 comment on “LE REIKI ET LA MÉDECINE

  1. Edith GAUTHIER

    Excellent article! bravo, juste rajouter cette info, sur les expériences scientifiques en Russie et le Reiki ? (reiki-do n’,est pas ici le site de Patrice Gros)
    http://www.reikido-france.com/Etude_Clinique_Reiki.html

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :