LE PARDON

La main sur le cœur https://ecole-reiki.com/

Pour élever notre niveau d’énergie, il est nécessaire de se libérer de la rancœur.

Le sentiment de haine et le désir de vengeance entretiennent la douleur et gardent la blessure ouverte. En agissant avec haine, nous nous abaissons au rang de notre agresseur, et nous devenons comme lui, voire pire. Et nous générons un Ki de très mauvaise qualité, qui nous entraine vers le bas.

Il est fréquent qu’après avoir souffert, nous désirons nous venger, et souhaitons faire du mal. Nous ne voulons pas la justice, nous voulons faire souffrir quelqu’un d’autre parce que nous avons souffert un jour.

La seule vraie Justice est celle qui est neutre, ferme et impartiale. Agir justement nécessite de ne pas s’impliquer personnellement. Ainsi et seulement ainsi, l’équilibre peut être rétabli, et ce qui a été détruit, peut être réparé. La justice est constructive, et génère une énergie positive. La haine et la vengeance empirent le problème au lieu de le résoudre.

Pour nous libérer d’une expérience négative et retrouver notre liberté, le meilleur chemin est le pardon. Le pardon nous permet de guérir, il referme définitivement la blessure. Pardonner nous libère. En pardonnant, nous récupérons notre capacité à créer du beau et du bon dans notre vie.

La main sur le cœur https://ecole-reiki.com/

Lorsque nous pardonnons, nous ne revenons pas seulement à l’état de bien-être où nous étions avant l’offense : nous nous élevons significativement. Réussir à pardonner nous libère, et nous rend confiant. Pardonner, c’est considérer qu’il n’y a pas de faute. Cela nous rend puissant et libre.

Lorsqu’une situation désagréable est résolue, elle nous renforce. En travaillant sur nous-mêmes, nous apprenons à voir dans une situation délicate une opportunité à nous élever. 



LE PARDON PURIFIE LE CŒUR ET NOUS REND DISPONIBLE POUR L’AMOUR

Comment faire pour pardonner après une offense importante ?

Il est impossible de se forcer à pardonner. Le cœur n’obéit pas aux ordres du mental, et la guérison – le pardon – se font tout seul, au bon moment. Inutile donc de se forcer à aimer les gens qui nous ont fait du mal.

Pardonner se fait lorsque l’on prend conscience que l’autre agit dans son propre monde, et que l’offense qu’il nous a faite n’est que l’expression de son propre mal-être. Nous ne sommes pas réellement concernés : nous ne sommes concernés que si nous agissons comme cette personne.

En travaillant le pardon sur le plan mental, en cherchant rationnellement le meilleur comportement à avoir pour ramener l’harmonie, nous nous sentirons de moins en moins impliqués émotionnellement. Jusqu’au jour ou notre cœur acceptera de se libérer. Nous ne ressentirons plus rien pour notre « agresseur ». Ni mépris, ni haine, ni rancœur. Simplement un immense sentiment de liberté.

Nous savons que la personne avec qui nous sommes le plus dur c’est nous-même. Apprendre à pardonner aux autres nous permet d’apprendre à nous pardonner, et à vivre de plus en plus libre et serein, ici et maintenant.  

0 comments on “LE PARDON

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :