APPRENDRE À LÂCHER PRISE

Que signifie lâcher prise, et comment vivre ainsi? Faut-il vivre inconsciemment, les yeux fermés sans réfléchir, pour être heureux ? Peut-on contrôler chaque détail de notre vie, ou existe-il une méthode pour vivre en harmonie avec notre environnement, à chaque instant ?

Nous entrons dans le lâcher prise lorsque nous acceptons le monde tel qu’il est : de l’énergie en mouvement. Ces mouvements d’énergies dépendent en partie de nous. Or, bien que nous ayons une certaine capacité d’action, nous ne pouvons pas tout contrôler et cela devient vite un vrai casse-tête Chinois. Ou Japonais !

ideogramme Reiki fond Gokai

 

Le Bouddha enseigne que la source de toutes souffrances est simplement le désir. Pourtant, c’est le désir qui pousse l’Humain vers ses rêves, et, souvent, c’est un désir d’évolution spirituelle puissant qui motive les praticiens de Reiki. Pour mieux comprendre l’enseignement du Bouddha, nous pouvons séparer la notion de désir de la notion d’attente.

Le désir est une projection sincère d’énergie, alors que l’attente exige un résultat précis, qui est d’abord imaginé sur le plan mental. Le désir nous porte, les attentes nous crispent.

Sur le plan mental, dans notre fort intérieur, nous avons une image très claire de ce que nous souhaitons vivre. Nous menons ensuite des actions pour pouvoir vivre ces attentes. Or nous agissons souvent en étant persuadés de savoir exactement ce qui est bon et ce qui ne l’est pas.

Une fois nos actions réalisées, un mouvement d’énergie se déploie, et crée des conséquences, des évènements, des rencontres et autres.

L’image mentale, ainsi projetée dans le monde, se matérialise et devient concrète, réelle, ne ressemblant en rien au plan abstrait des pensées qui l’ont formé.


8


Or, lorsque nous comparons le résultat obtenu avec l’image mentale de départ, nous ne reconnaissons pas ce que nous avions imaginé. Nos attentes ne sont pas satisfaites et cela nous crispe et nous angoisse. Frustrés, nous générons par la suite une énergie négative qui nous écarte progressivement de notre objectif.

L’inverse est aussi vrai : lorsque l’on vit sans but, sans intention, sans créativité, nous ne projetons rien dans le monde, et nous ne pouvons rien récolter. Qui ne tente rien n’a rien, nous dit l’adage. Sans action pas de résultat, pas de voyage sans destination.

Lâcher prise est donc un exercice d’équilibre entre l’agir et le recevoir. Savoir planter des graines amoureusement, avec intelligence, en faisant de son mieux pour respecter les saisons, le sol et la Nature, puis laisser pousser et voir ce qui vient, sans harceler la terre. La récolte nous offre ce que nous avons semé, transformé par la Vie. Or la vie est incontrôlable. Ne nous reste plus qu’à cueillir ce qui est là, et si des éléments nous déplaisent, d’ajuster notre façon d’ensemencer la terre lors du cycle suivant.

BASIC-YIN-YANG


LÂCHER PRISE = ÉQUILIBRER L’AGIR ET LE RECEVOIR
Yang j’agis, Yin j’accueille


Équilibrer la réceptivité et l’action, symbolisés par le Yin et le Yang du Tao, nous permet de faire en laissant faire. J’accueille inconditionnellement ce qui vient, et j’adapte volontairement mes actions pour donner une direction à ma vie. C’est comme danser avec son (sa) partenaire.

Certaines personnes ont besoin d’apprendre à lâcher un peu le contrôle, d’autres auraient intérêt à être plus acteurs de leurs vies, à être moins passif : dans tous les cas, pour évoluer positivement, nous aurons à équilibrer ces deux forces complémentaires.

P1140864 copie

 


APPRENDRE À LÂCHER PRISE SE FAIT PAS À PAS. C’EST UN ÉTAT DE CONSCIENCE


Pensons maintenant aux plus belles choses que nous ayons vécus : nous n’avions prévu aucune d’entre elles, et il est probable que nous n’aurions jamais imaginé vivre de telles choses.

Lâcher prise c’est se défocaliser de nos attentes qui filtrent notre vision et s’ouvrir au reste, tout autour. C’est sortir du désir de contrôle et s’ouvrir aux beautés de la vie non perçues jusqu’ici.

S’exercer quotidienement à porter notre attention ailleurs que sur notre univers connue, sur nos attentes et sur nos frustrations. S’entrainer à porter le regard innocent d’un enfant sur le monde, qui, découvrant systématiquement tout ce l’entoure, est émerveillé par tout ce qu’il ne connaît pas.



EXERCICES DE LÂCHER PRISE :

  • S’habituer à porter attention à l’instant présent, à chaque instant. Méditer et respirer (Gassho, Joshin Kokyu Ho). Se défocaliser quotidiennement de nos pensées machinales,
  • Lister nos attentes et nos peurs et prendre conscience de l’énergie gaspillée chaque jour pour elles,
  • Lister les événements heureux qui nous sont arrivés et que nous n’avions pas prévus,
  • Lister les inquiétudes que nous avons eues qui ne se sont jamais réalisées,
  • Lister le nombre de fois où des situations se sont réglées toutes seules, lorsque nous avons su lâcher prise.
  • Chercher à s’améliorer sans jamais se critiquer

Les sages de ce monde enseignent que notre peur de vivre est directement liée à notre peur de mourir. Nous savons concrètement que nous mourrons tous un jour. Or, la plupart de nos actions sont conditionnées par notre peur de mourir. Lorsque nous sommes esclaves de nos peurs, nous vivons comme des morts vivants !

S’abandonner à la vie, c’est se libérer de nos peurs. Ici et maintenant, je me libère de ma peur. Cela signifie donc vivre sereinement, consciemment et sans attente, ouvert à toutes les merveilles de la vie.

0 comments on “APPRENDRE À LÂCHER PRISE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :